Chroniques du morne Karaté
Chroniques du morne Karaté

Le morne quoi ?!!

Le morne Karaté...

 

c'est, en Haïti, sur la route dite de l'amitié, dans la zone de Tombe Gâteau, un sommet offrant une série de virages serrés à forte pente. C'est la partie du voyage où, dans un bus ou un canter, lorsqu'on ne se fie que moyennement aux freins de l'engin, une tension naît, un raidissement des échines. C'est donc le point de rupture entre Jacmel et Port-au-Prince. A moins que ce ne soit le point d'une rencontre courbe et tangente, la nécessaire plage de temps suspendu que constitue l'écriture.

 

Et pour mettre fin aux dérives de style, j'ai choisi ce nom parce qu'il me plaît, qu'il reflète le talent haïtien pour l'invention verbale et qu'il me rappelle les nombreux voyages effectués en transports en commun entre Jacmel, où je vivais, et la capitale, lieux où se situent les histoires de mes deux romans, Avel (le premier) et Le Triton (le petit nouveau), que je me propose de vous présenter sur ce site.

 

En outre, s'ajouteront des extensions, des ramifications, chroniques diverses en lien avec les thèmes ou les personnages des romans, épisodes supplémentaires. Ne soyez pas trop pressés, mais repassez de temps en temps.

Porte d'entrée vers le monde du gars Eric (Téhard)