Chroniques du morne Karaté
Chroniques du morne Karaté

Par ici pour le LIRE, par là pour l'ECOUTER

Le Triton (roman)

triton : nom masculin

 

-Divinité marine descendant du dieu Triton, représentée avec figure humaine et queue de poisson. Son attribut est une conque au son retentissant.

- Equivalent masculin des sirènes.

- Amphibien urodèle, voisin de la salamandre.

- Mollusque gastéropode de grande taille, enfermé dans une conque.

[…]

 

(d'après le wiktionnaire)

 

Oui, oui, un triton, c'est ça, entre autres.

Mais, à partir de désormais jusqu'à dorénavant, LE TRITON, c'est surtout ça :

D'accord, je reconnais que ça ne vous en apprend pas beaucoup. Alors voici le texte de la quatrième de couverture (sympa, hein !):

 

Haïti, première décennie du troisième millénaire.
Célestina, femme pilier de son quartier populaire, en pince un peu pour son employé et locataire, Charlemagne Exumé. Ce qu’elle ne sait pas, c’est que le jeune informaticien a reçu bien malgré lui des pouvoirs étranges dont il ne sait que faire. Certes, il y a du travail pour un super-héros tropical : manigances du président Messidor, réussite grimpante du caïd Nickelson… mais la tâche est-elle si simple ?
Ne vaut-il pas mieux se contenter de regarder papillonner dans l’entourage de sa patronne les nombreuses fleurs du quartier, de petite et de grande vertu, Louzie, Dorothy et surtout Mamoune, la belle conquérante ?

 

Cette fois, vous êtes renseignés. On ne va quand même pas tout vous raconter. Maintenant, s'il vous en faut plus pour vous décider, les pages de cette rubrique devraient vous y aider.

 

DES EXTRAITS ? ICI.

 

ET POUR VOUS LE PROCURER, C'EST PAR ICI.

Porte d'entrée vers le monde du gars Eric (Téhard)